Edito

L'utopie est plus qu'une simple illusion ... casser les frontières!

Pour arriver au dialogue théâtral, même lorsque le «interloc ... acteur» n'est pas à portée de main, c'est un défi digne de ces nouvelles technologies qui, en plus de nous accabler, amplifient l'éventail des possibilités inhérentes à l'art de l'exécution. Ceci est encore plus vrai dans le cas du jeu interactif du théâtre du forum.

Nos idées sur la construction d'un projet international qui combine l'exportation de l'image et du son avec des spectacles de théâtre de forum dans deux endroits physiquement éloignés, ont commencé à se matérialiser après plusieurs conversations téléphoniques avec des partenaires potentiels.

Tout d'abord, en Palestine, le théâtre Ashtar a mené un atelier de théâtre via Skype entre Ramallah et Gaza, qui a eu un impact énorme sur nous lors de la formation - que nous avons menée de ce pays, oui, en France!

D'autres échanges fructueux ont eu lieu ces dernières années, à commencer par Ponta do Sol, Gênes et Timisoara, grâce auxquels nous avons renforcé notre désir commun d'approfondir nos expériences avec les actions culturelles et sociales pour les jeunes.

Les réunions organisées sur place à Madère et à Gênes permettent à Theatre of the Oppressed Paris de participer aux côtés des acteurs / facilitateurs qui pratiquent le théâtre du forum dans ces pays, créant ainsi un travail commun et particulier pour chaque partenaire.

Les performances du théâtre du forum, qui sont créées dans les pays participants par le biais du projet ISOLAT, sont ensuite présentées à la société parisienne grâce à des services de diffusion qui permettent une interaction longue distance.

Briser les barrières physiques, soutenir les passions communes et améliorer notre compréhension de la nature unique de chaque personne ... tous les défis qui motivent ce projet international!